Accueil > Actualité > Emplois, salaires, retraite, Services Publics : nous ne lâcherons rien  (...)

Actualité

Emplois, salaires, retraite, Services Publics : nous ne lâcherons rien !<P>Tous en grève le mardi 23 mars 2010<P>11h00 : Rassemblement sur le parvis de la préfecture de Bobigny<P>14h00 : manifestation au départ de République

mardi 23 mars 2010

Le ras-le-bol exprimé ces dernières semaines par les personnels en grève ne fait que grandir. Il faut dire que le mépris affiché par le gouvernement incite plutôt à amplifier les mobilisations ! La grève interprofessionnelle du 23 mars est un moment de convergence avec d’autres secteur en lutte sur l’emploi, les salaires, les retraites et la défense des Services Publics.

Les salaires et les retraites

Sur l’enjeu fondamental des retraites, nul besoin d’être prophète pour comprendre que, loin de revenir sur les profonds reculs successifs intervenus depuis plus de 15 ans, ce qui est en préparation, ce sont bien de nouvelles détériorations pour tous, titulaires et non-titulaires, privé comme public. Par exemple, rompre avec le principe des 6 derniers mois de traitement pour le calcul de la retraite, c’est programmer une baisse vertigineuse des pensions des fonctionnaires. Diviser pour mieux régner, la stratégie n’est pas nouvelle. Remettre en cause la retraite des fonctionnaires n’apporterait rien aux salariés de droit privé.


La CGT-Educ’action revendique pour tous, salariés de secteur public comme du secteur privé, le droit à une retraite pleine et entière à 60 ans. Cela implique, entres autres, un retour aux 37,5 annuités maximum, pour tous le calcul de la pension sur le salaire des six derniers mois, un taux de remplacement du dernier salaire par une pension égale au minimum à 75% de l’ensemble de la rémunération (y compris les vacations d’enseignement notamment dans l’enseignement supérieur ou autres interventions)…

La CGT-Educ’action revendique une revalorisation immédiate de plus de 300€ (70 points d’indice) pour tous.

L’emploi et les conditions de travail

16 400 suppressions d’emploi encore à la rentrée prochaine et baisse continue des moyens : les dépenses d’éducation dans le PIB ont encore baissé d’un point cette année !

Classes de plus en plus chargées, absence chronique de moyens de remplacement, mise en place d’évaluations lourdes, imposées et sans intérêt pédagogique (évaluations CM2 en janvier, évaluations du socle commun de connaissances au collège, mise en place de Contrôles en Cours de Formation trop nombreux et irréalisables en Bac pro 3 ans), manque de moyens pour la vie scolaire,…

AEd en contrat d’un an, vacataires, contractuels au chômage en juillet-août, sans perspectives de titularisation. Le CDI n’est pas une assurance contre la précarité. Les contrats précaires se multiplient aujourd’hui dans l’Éducation nationale (CDD, contrats aidés…) et touchent tous les personnels (enseignants, agents, assistants d’éducation, EVS…).

La défense des Services Publics

Généralisation du bac pro 3 ans, réforme de la seconde générale, réforme du Brevet des collèges, réforme de la filière technologique, réforme de la formation des maîtres.

Les conditions dans lesquelles se prépare l’intégration professionnelle des stagiaires à la prochaine rentrée est emblématique de ce mépris des enseignants, des élèves et des missions de l’école publique : affectation des stagiaires, recherche de tuteurs, déroulement de la formation, organisation de la rentrée… rien n’est prêt, cette réforme est inapplicable car elle part du postulat que n’importe qui, n’importe où peut devenir enseignant. C’est faux : enseigner est un métier qui s’apprend !

La CGT-Educ’action revendique :

- la titularisation sans condition de concours ni de nationalité mais avec une formation,

- un collectif budgétaire qui permette le rétablissement des emplois supprimés et la création des postes nécessaires,

- le retrait des réformes : mastérisation, bac pro 3 ans, lycée...


Télécharger le tract de la CGT-Educ’action Créteil
-------
Télécharger le tract de l’union nationale CGT-Educ’action
Télécharger le tract de la CGT dans les Services Publics
-------
Télécharger le tract de l’UD-CGT 93 pour les Services Publics

Lire le communiqué interprofessionnel commun


La CGT-Educ’action Créteil appelle les personnels à partout rejoindre et construire la mobilisation.
Elle appelle :

-  à se réunir en assemblée générale dans tous les établissements et écoles de l’académie et dans les localités dans des AG communes 1er/2nd degrés 

-  à la grève le mardi 23 mars 2010

- à participer au rassemblement à 11h00 sur le parvis de la préfecture de Bobigny pour défendre tous les Services Publics

- à participer à la manifestation interprofessionnelle 14h00 à République