Accueil > Actualité > Déclaration CGT 94

Actualité

Déclaration CGT 94

vendredi 20 avril 2012

DECLARATION DE L’UD CGT VAL DE MARNE, SES COMITES DE CHOMEURS – PRECAIRES CGT94 au Comité de Liaison Pole Emploi du 13 Avril 2012.

Depuis plusieurs mois, dans le cadre de la campagne des Présidentielles et des Législatives 2012, une vaste campagne de culpabilisation de stigmatisation se développe, visant à se que s’opposent les salariés entre eux et avec les chômeurs et précaires..

Partout les salariés et les agents publics s’entendent dire qu’ils coûtent trop cher.

Les services publics, la protection sociale… tout devrait passer à la moulinette. À Pôle emploi, comme ailleurs, les politiques d’austérité portent atteinte aux missions, aux personnels, aux usagers.

Aujourd’hui, des négociations nationales se tiennent actuellement et les employeurs proposent un texte qui permettrait de baisser les salaires et faire varier la durée du travail par accord d’entreprise, ceci en échange d’un hypothétique engagement à maintenir l’emploi.

Concrètement, ce projet d’accord permettrait aux employeurs de modifier des éléments fondamentaux de votre contrat de travail, tel que durée du travail, conditions de travail, aménagement du temps de travail et rémunération.

Si le salarié venait à résister et refuser ces modifications, l’employeur pourrait le licencier sans avoir à invoquer de motif !

Voila le type de dialogue social auquel les salariés ont à faire dans les entreprises, et c’est nous les salariés, les chômeurs, les retraités qui serions responsables.

Cette démagogie est irresponsable et dangereuse, il faut stopper les auteurs et en premier lieu le Président Candidat Sarkozy. Ils détruisent notre modèle sociale. Il est urgent que l’humain soit replacé au centre des choix des entreprises et de la société.

La Convention tripartite (à laquelle la CGT s’est opposée) entre en application dans une période d’accroissement continu et massif du chômage et de la précarité.

Les mesures annoncées pour faire face à cette situation aggravent encore les défauts originels de Pôle emploi et les conséquences des politiques d’austérité appliquées depuis plusieurs années :

Les projets annoncés par le Président de la République mettent, une fois de plus, et de façon scandaleuse, les chômeurs au centre d’une campagne politicienne de dénigrement sur le thème du « chômeur responsable de sa situation ». Ainsi, il déclare :

"Passé un délai de quelques mois, toute personne au chômage sans perspective sérieuse de reprise d’emploi devra choisir une formation qualifiante. Celle ci sera définie par un comité national qui identifiera, avec des chefs d’entreprise et des syndicalistes, les secteurs d’avenir créateurs d’emplois. A l’issue de cette formation, qui sera obligatoire, le chômeur sera tenu d’accepter la première offre d’emploi correspondant au métier pour lequel il aura été nouvellement formé."

Ainsi Sarkozy, qui n’a pas inventé l’eau chaude, ne fait que plagier le système coercitif existant déjà en germe dans l’ORE- offre raisonnable d’emploi -. D’une façon parfaitement démagogique, la population serait incitée à avaliser ces projets par voie de référendum.

L’annonce du renforcement des obligations devant s’imposer aux chômeurs (abandon contraint de sa qualification, formation et offre d’emploi obligatoire, radiation en cas de refus du premier emploi proposé) relance l’insupportable recours aux politiques de contraintes et de radiations comme moyens de faire baisser les chiffres du chômage sans faire reculer le chômage lui même. Pour les salariés- du privé comme du public - que La CGT représente - ces mesures sont inacceptables. Elles doivent être combattues.

Pour les mettre en échec, et mettre en échec les mêmes logiques qui sont imposées de façon coordonnée partout en Europe, la CGT du Val de Marne appelle les chômeurs et précaires du Val de Marne à s’organiser CGT pour construire la nécessaire mobilisation en faveur du plein emploi solidaire, centré sur le CDI dans le secteur Privé ou l’emploi Titulaire dans les services publics.

ENSEMBLE – avec La CGT en Val de Marne Salariés – chômeurs pour :

- STOP aux diminutions d’indemnisation, aux suppression et aux refus d’allocations

- STOP aux radiations et aux sanctions de Pôle Emploi

- STOP aux contrôles abusifs et convocations multiples

- STOP au retard de traitement des dossiers

- STOP aux travail gratuit au travers des EMTPR

- STOP aux STO de 7 heures de travail imposées aux allocataires du RSA

- STOP au CDI intérimaire qui est un contrat de précarité à vie

- STOP aux contrats précaires CDD, CUI-CAE

- STOP à la stigmatisation des sans emploi et aux discriminations sociales

La délégation CGT au Comité de Liaison Pole Emploi94 BAKULY Marcel – ISAPOFF Cyril – MAITRE Gilbert – VINET Serge