Accueil > Actualité > Compte-rendu du rassemblement et de l’audience du 14 avril au (...)

Actualité

Compte-rendu du rassemblement et de l’audience du 14 avril au rectorat

jeudi 15 avril 2010

Ce mercredi 14 avril, ce sont les délégations d’une quinzaine d’établissements qui étaient présentes devant le rectorat de Créteil pour porter leurs revendications sur les postes (enseignants, CPE, éducation, infirmière et AS…), pour la transformation d’heures supplémentaires en poste, contre la mastérisation et la casse de la formation et pour exiger d’autres conditions de rentrée,…

Les représentant-e-s des établissements ont été reçus en audience pendant 2h par le rectorat (directrice de la division des établissements et directrice de cabinet adjointe) qui ont écouté et pris longue note des revendications des établissements présent-e-s ou qui nous avaient transmis leurs cahiers de revendications. Le rectorat a renvoyé la plupart des réponses à des arbitrages du recteur qui sont à venir d’ici le 12 mai pour l’implantation des postes définitifs et d’ici la fin juin pour l’implantation des BMP et la transformation d’heures-sup en heures poste.

Concernant les moyens manquants de dédoublements supprimés (en LP comme dans l’application de la réforme du lycée) et de la non dotation des horaires officiels prévus (voie professionnelle), le rectorat a renvoyé à un groupe de travail qu’il va mettre en place pour examiner cette question. Pour les établissements qui contestent la suppression de classes, de groupe ou exigent des créations de divisions supplémentaires contre les sureffectifs, le rectorat dit attendre la fin des procédures d’affectation pour procéder à des ajustements.
Les représentantes du recteur ont reconnu que dans le cadre des inscriptions anticipées, le rectorat comptait faire du « surbooking », tout en ne donnant pas de chiffres sur le nombre d’élèves supplémentaires qui seraient inscrits par section. Rappelons que nous avons connaissance par les conseillers d’orientation que cela pourrait aller jusqu’à 30 élèves par section là où il n’y a qu’une capacité d’accueil de 24 élèves,…

Le rectorat n’a apporté aucune réponse sur la question des personnels de vie scolaire revendiqués par les établissements.

Enfin, comme de nombreuses délégations faisaient part d’une confusion extrême et du manque de transparence dans la préparation de la rentrée dans les établissements, le rectorat s’est abrité derrière l’autonomie des chefs d’établissement, tout en rappelant néanmoins que la répartition de la DHG (dont devrait découler le TRMD) doit être voté par le CA et qu’en cas de vote négatif un 2e CA doit être convoqué (c’est loin d’être le cas partout).

La lutte pour d’autres conditions de rentrée doit se poursuivre dans les établissements et plus globalement.
Transmettez-nous toutes vos revendications, demandes d’audience pour que nous puissions les relayer et les soutenir.