Accueil > Actualité > Aide à la direction d’école : le ministère peut mieux faire !

Actualité

Aide à la direction d’école : le ministère peut mieux faire !

mardi 13 septembre 2011

Le 10 septembre 2011, le ministre de l’Éducation nationale a annoncé le recrutement de 4 000 nouveaux contrats aidés en octobre 2011 pour l’aide administrative aux directions d’écoles.
Pour la CGT Éduc’action, cette annonce est loin de combler le non-renouvellement des 10 000 contrats aidés dont le contrat s’est terminé cet été ou prendra fin pendant le mois de septembre.

Dans une lettre aux Recteurs du 4 juillet 2011, le ministre demandait de « ne procéder à aucun recrutement ou renouvellement » des contrats aidés pour l’aide administrative, privilégiant des contrats de personnels chargés d’accompagner les élèves en situation de handicap. Il s’agit donc d’un premier recul, mais cette annonce d’urgence est très insuffisante au regard des besoins.

Le ministre a précisé que « ce sont des mis­sions qui ont mon­tré leur inté­rêt ».
Alors... chiche, monsieur le Ministre ! Si ces missions rendent un service au Service Public d’Éducation, nous demandons la création de corps et l’ouverture de postes de fonctionnaires couvrant ces missions et répondant à ces besoins qui sont pérennes. Nous demandons donc la titularisation des personnels actuellement recrutés dans le cadre des emplois aidés pour assurer ces missions.

De nombreux tribunaux des Prud’hommes ont requalifié ces contrats aidés en Contrats à Durée Indéterminée, démontrant la justesse de notre analyse. La CGT Éduc’action va continuer les saisines aux Prud’hommes et organiser la lutte des personnels jusqu’à ce que le ministre apporte de réelles réponses.

Montreuil, le 13 septembre 2011