Accueil > Actualité > 6e congrès de la CGT-Educ’action Créteil : <P>un congrès revendicatif et (...)

Actualité

6e congrès de la CGT-Educ’action Créteil : <P>un congrès revendicatif et dans l’action !<P>7 et 8 octobre 2010

jeudi 7 octobre 2010

La CGT-Educ’action Créteil a tenu son congrès à la maison des syndicats de Créteil.


Jeudi 7 octobre 2010 :

Présence de Patrick Désiré, co-secrétaire général de la CGT-Educ’action, Marie Buisson, secrétaire académique de la CGT-Educ’action Versailles, et Jacques Lecoutre, pour le SGPEN-CGT.

Accueil par l’UD-CGT 94

Discours d’ouverture du congrès :
Rapport d’activité :

Débat sur le rapport d’activité et sur la situation revendicative et l’activité syndicale.

Vote sur le rapport d’activité :

Pour : 784

Abstention : 18

Nouveaux statuts de la CGT-Educ’action Créteil :

Vote sur les modifications de statuts :

Pour : 802

Présentation des propositions de repères revendicatifs de la CGT Educ’Action Académie de Créteil.

Premier débat sur les repères revendicatifs.

Réunion de la Commission des amendements « Repères revendicatifs ».

Vendredi 8 octobre 2010 :

Présence de Hervé Ossant, secrétaire général de l’UD-CGT 93.

Rapport de la commission des amendements puis discussion sur les repères revendicatifs et les amendements puis vote des repères revendicatifs.

Repères revendicatifs amendés :

Vote sur les repères revendicatifs amendés :

Pour : 802

Discussion et vote de l’appel du congrès :

Appel du congrès
Adresse au élèves
Adresse aux parents d’élèves

Rapport de la commission des mandats et point sur la situation financière.

Rapport commission financière et de l’administrateur de l’Union académique.

Vote sur le rapport financier :

Pour : 784

Abstention : 18

Présentation et élection des membres du bureau de la CGT Educ’Action Académie de Créteil.

Vote sur les membres du bureau académique :

Pour : 802

Réunion du Bureau élu et élection du Secrétaire Général et de l’administrateur de l’Union académique.

Le bureau académique a procédé à l’élection à l’unanimité de Matthieu Brabant comme secrétaire général et François Rouchy comme administrateur académique.